La communauté des Pères Capucins engagea le sculpteur Antonio del Castillo le 4 octobre 1697 pour se charger des travaux de l’esplanade située devant le couvent. Cet artiste se compromettait à réaliser seulement le piédestal étant donné que la sculpture de la Inmaculada se trouvait déjà dans le couvent depuis 1681, date à laquelle le père Francisco de Luque l’avait apportée et placée au dessus de la porte principale. Le Triunfo de Antequera représente une pièce importante du baroque andalou. Sa structure suit le modèle suivant : des parallélépipèdes rectangulaires superposés qui se rétrécissent progressivement dans le sens de la hauteur, une colonne au chapiteau corinthien qui repose sur une base aux contours arrondis et finalement la sculpture elle-même. On ignore l’auteur de cette statue. Elle dégage une impression de force et de mouvement ; son manteau qui flotte au vent se justifie pleinement car la statue se trouve en hauteur et à l’air libre.