La construction de cette arche s’est achevée en 1748. Le maître d’oeuvre, Martin de Bogas, s’est chargé de l’exécution des travaux.

Suite à de nombreuses modifications, l’aspect actuel de l’arc ne correspond plus à l’aspect qu’il présentait lors de son inauguration. A l’exception du corps principal, l’attique a été entièrement refait. La niche centrale, taillée en plein cintre, abrite la statue de la Virgen del Rosario et les grandes ailes latérales ont une forme légèrement courbée.