Dédiée à la Virgen del Socorro, elle fait l’objet d’une grande dévotion et c’est une étape rituelle lors de la procession du Vendredi Saint. Elle se trouve en face de l’intersection formée par les rues Santa Clara et Lucena, sur les hauteurs du quartier de la Cruz Blanca. Elle date de la fin du XVIIIe siècle (1774) et le maître d’œuvre, Martin de Bogas, en est vraisemblablement l’auteur. Elle peut être cataloguée dans un style baroque très tardif. En tant qu’exemple de construction de type populaire, son tracé et ses ornements sont relativement simples. Le plan est de forme trapézoïdale. La chapelle est composée de deux corps avec une triple arcade dans chacun d’eux. La décoration est très sobre se limitant dans la partie inférieure à de fines baguettes dessinant les écoinçons* du portail. A l’étage supérieur, se trouvent des arcs en anse de panier.