palacio-consistorial-1_400x600Ce qui est aujourd’hui la mairie ou “palais municipal”, fut, jusqu’à la “desamortización” (désamortissement), le couvent des Tertiaires Franciscains à laquelle appartenait également l’église de los Remedios. Bien que la façade ait été refaite récemment, le Palais conserve à l’intérieur de ses murs d’importants éléments de l’ancien monastère, comme la cour intérieure du cloître et la somptueuse cage d’escalier principale. Le patio date de 1679. De plan carré, il mesure 25 mètres de côté. Il est en brique à l’exception des colonnes toscanes qui sont en pierre calcaire rouge d’El Torcal. Les arcatures du premier corps présentent des moulures de style maniériste avec des corbeaux dans les clés de voûte et des triangles accidentés faisant saillie dans les écoinçons. Le corps supérieur dispose de sept balcons flanqués de chaque côté de pilastres lisses et de frontons brisés. Au centre du patio se dresse une belle fontaine en marbre. De toutes les cages d’escalier de style baroque d’Antequera, c’est incontestablement celle du Palais Consistorial la plus imposante. De plan rectangulaire, elle comporte palacio_consistorial_01trois étages et deux paliers. La rampe, la plinthe et l’étagement se révèlent véritablement dignes d’un palais vu la richesse des matériaux employés (marbre poli de différentes couleurs) et la beauté du tracé.

L’ensemble est couvert d’une voûte hémi-sphérique sur des pendentifs décorés d’ornements en plâtre. Aux extrémités, deux quarts de sphère en forme de coquille saint-jacques achèvent de couvrir le plan rectangulaire. En 1845, l’édifice conventuel a été acheté pour être converti en Palais municipal. D’importants travaux de restauration ont été entrepris comme la façade et diverses dépendances intérieures comme le salon des Sessions datant du dix-neuvième siècle décoré, en 1890, avec des peintures en détrempe ainsi que le salon des rois. La façade actuelle commencée en 1953 répond au style néobaroque local.palacioconsistorial