convento-santa-catalina-de-siena-interior_400x600

Le couvent appartient à l’ordre des Religieuses Dominicaines. L’église originelle a été remplacée par l’église actuelle, œuvre de l’architecte Andrés Burgueño. Le plan est typique des églises conventuelles, si fréquent en Espagne et en Amérique : une seule nef, une grande chapelle et le bas-chœur au pied de celle-ci. L’extérieur est très sobre à l’exception peut-être de quelques éléments comme la petite tour du coin, la série rythmique de jalousies en hauteur et le portail de l’entrée, d’une structure très simple et qui ressemble à celui de l’église de Saint Jean de Dieu, œuvre de Melchor de Aguirre, dont s’est inspiré Andrés Burgueño.

Antonio Rivera s’est chargé de la décoration intérieure, faite d’ornements en plâtre de style baroque comme en témoignent les nombreux ornements d’angelots et de motifs végétaux. Peu de pièces, décorant l’église, présentent un grand intérêt artistique mais elles contribuent à créer un ensemble agréable et simple. Dans le retable principal, il faut mentionner la Virgen del Rosario (Vierge du Rosaire) dont l’auteur est probablement Diego Márquez et Vega. Sur le plan pictural, méritent une attention particulière une Annonciation du XVIe siècle, la reproduction de deux statues de grande dévotion, le « Dulce Nombre de Jesús » du convent de Santo Domingo d’Antequera et la « Vierge de las Angustias » de Granada.