Il s’agit d’une construction en opus signinum, dans laquelle on utilise comme matériau de fabrication la brique, les pierres calcaires rouges d’El Torcal pour les soubassements des piliers et les pierres calcaires beiges pour les emblèmes héraldiques. Dans la niche centrale, face à l’avenue Alameda se dresse la statue en terre cuite du sculpteur local Eloy Garcia. De l’autre côté, se trouve une faïence émaillée de Sainte Euphémie, copie d’une gravure de 1828, et réalisée par les ateliers d’Antonio Gonzalez de Mairena del Alcor. Les trois grands arcs en plein cintre forment la structure du monument. Autrefois, l’arche centrale permettait le passage des chevaux et des carosses et les arches latérales étaient réservées aux passants. La Porte d’Estepa a été démolie en 1931. L’idée de la reconstruire a surgi en 1998 à l’occasion des événements commémoratifs du 250e anniversaire de la concession de la Foire Royale du mois d’août par le roi Ferdinand VI.