A mi chemin entre Antequera et la localité voisine, Archidona, se dresse la Peña de los Enamorados (le rocher des amoureux). Le profil de cette montagne est très particulier parce qu’il ressemble étrangement aux traits d’un visage humain regardant vers le ciel, la tête appuyée par terre. Le rocher doit son nom à la légende suivante : un jeune homme chrétien fut fait prisonnier dans la région de Grenade et emmené comme esclave dans la demeure d’une riche famille maure. Peu de temps après, le jeune homme tomba amoureux de la fille du propriétaire. Conscients des dificultées qu’ils allaient rencontrer s’il laissaient libre cours à leur passion, ils occultèrent leur liaison jusqu’au jour où ils décidèrent de s’échapper. Poursuivis par le père de la jeune fille et sa suite, les deux jeunes gens, après un long périple, arrivèrent juqu’à la montagne. Ils décidèrent de s’arrêter un moment pour se reposer et trouver refuge. Mais, ils furent rapidement surpris par leurs poursuivants. Devant un tel harcèlement, les jeunes gens essayèrent en vain de se défendre mais on les somma de se rendre. Face à

cette situation, et n’ayant plus aucun espoir de sauver leur amour, ils se jetèrent enlacés dans le vide du haut de la montagne.

La montagne et ses alentours s’étendent sur une superficie de 117 hectares et possèdent un grand intérêt écologique d’où l’affluence d’un grand nombre de visiteurs.

enamorados[1] La Peña de los Enamorados