Le Palais du Marquis de Villadarias Les travaux du palais ont commencé en 1711. La structure générale de la façade présente des proportions peu communes pour l’architecture civile des palais d’Antequera. Elle se divise en six axes avec des fenêtres, et sur trois étages. L’imposant portail, en trois parties, construit en pierre rouge calcaire d’El Torcal représente, sans aucun doute, l’élément architectural le plus remarquablement travaillé de la ville d’Antequera. D’aspect très baroque, il s’avère très classique dans ses éléments tectoniques. Le premier corps, le seul qui soit visiblement en relief, comporte quatre colonnes de style toscan aux chapiteaux ovales reposant sur des socles et sur fond de pilastres encastrés. L’entablement est majestueusement décoré ; les métopes (panneau architectural de forme rectangulaire, le plus souvent décoré de reliefs et situé au dessus de l’architrave) sont ornées de fleurs de lys et d’autres fleurs. Juste au dessus du portail se trouve un imposant balcon. Le dernier corps, de composition très libre, se termine par un fronton courbé, garni de rinceaux (motif d’arabesque de feuillages, de fleurs ou de fruits sculpté ou peint servant d’ornements en architecture) et de pyramides. La restauration de la façade, entreprise au XIXe siècle, à l’exception de la corniche qui supporte le toit, fut moyennement réussie. La grandeur de l’intérieur du palais est à la hauteur du portail monumental. Le patio, de plan carré, est entouré de colonnes de style toscan en pierre rouge calcaire d’El Torcal sur lesquelles reposent des arcs en brique. La cage d’escalier, située sur le côté gauche du corps du palais est de plan rectangulaire et couverte d’une voûte elliptique sur pendentifs. Les ornements en plâtre qui décorent cette coupole répondent au style du XVIIIe siècle.

Le 15 octobre 2013, le Conseil des Ministres de la Junta de Andalucia s’est mis d’accord pour inscrire sur le Catalogue Général du Patrimoine Historique Andalou le Palais du Marquis de Villadarias comme monument historique.