Ce musée, qui fait partie du couvent des Carmélites Déchaussées (1632), a été créé dans la perspective de rapprocher l’ordre du Carmel aux visiteurs et de contribuer à la vie culturelle d’Antequera. Comme l’expliquent les soeurs de cette congrégation -fondée par Sainte Thérèse de Jésus- ce musée a été conçu comme une manière d’évangéliser depuis leur cloître et de faire partager la richesse artistique de leur monastère.

Le patrimoine historique accumulé pendant de nombreuses années se révèle très intéressant. Il est resté intact car les soeurs ont toujours préféré endurer des privations plutôt que d’avoir à vendre par nécessité leur legs artistique dont une partie est aujourd’hui exposée dans quatre salles aménagées du couvent. A toutes ces salles, il convient d’en ajouter une supplémentaire : la propre église du couvent dédiée à Saint Joseph.

A l’intérieur du musée, le visiteur peut admirer des pièces d’une grande valeur artistique comme un buste de La Dolorosa, dans la salle La Tribuna, du sculpteur Pedro de Mena (1628-1688) ou la Virgen de Belén, l’une des plus belles sculptures du musée attribuée à Luisa Roldán, “La roldana” (1652-1704) dans la salle de La Soledad. L’aspect pictural du musée mérite une attention particulière comme en témoignent les toiles du XVI au XVIIIe siècle signées Antonio Mohedano de la Gutierra, Luca Giordano et le mexicain Antonio de Torres.

De nombreuses vitrines renferment également des statues de l’enfant Jésus comme “El Niño Jesús Pastorcito” du sculpteur Francisco Salzillo, d’autres statues de la Vierge et de Saint Joseph et des pièces d’orfèvrerie dont un ensemble de filigranes cordouanes.

TRIPTICO_DESCALZAS