Les jardins de la ville

La ville dispose de plusieurs espaces verts dans son plan d’urbanisme. Le plus important est sans doute celui qui entoure les arènes. Dans cet espace, il existe différentes zones clairement différenciées. Le Paseo Real où se trouve un petit temple curieux, endroit où la fanfare municipale a l’habitude de donner des concerts à l’air libre. Un peu plus loin, se trouve « La Negrita » équipé d’un parc de jeux. En traversant la route, on trouve des espaces verts plus importants, notamment la tonnelle de Maria Cristina connue sous le nom de « Corazón de Maria» et un autre un peu plus haut appelé le « Corazón de Jesús » doté d’une sculpture monumentale réalisée par Paco Palma, originaire de Malaga. En continuant, on arrive en face de la gare routière, à un lac artificiel « Los Patos ». Une autre enceinte à signaler est celle qui se trouve aux pieds de la Puerta de Granada « Los jardines del Rey » (les jardins du roi) en hommage à sa majesté Don Juan Carlos présent lors de son inauguration en 1998. De cet endroit, on peut apprécier une des plus belles vues de la haute ville.