Le Grenier à blé municipal servait de stock au moyen duquel la municipalité de la ville essayait de garantir elpositol’approvisionnement normal en blé de toute la population. Ce bâtiment date du XVIIe siècle et il a fait l’objet de nombreuses transformations et ajouts au cours de son histoire. L’élément le plus ancien est le bâtiment principal situé à l’intersection des rues Nájera et la Cuesta de Barbacanas. Il s’agit d’un ensemble très compact, sans presque aucune ouverture et couvert d’un toit très pentu recouvert de tuiles arabes. Le portail en grès, décoré d’une arcade surbaissée portant les trois éléments du blason d’Antequera, mérite une attention particulière, tout comme les plinthes extérieures du mur de la rue Nájera comprenant diverses rangées de pierres rouges calcaires d’El Torcal. La “Casa del Mayordomo” (maison du Majordome) située à l’extrême gauche de la Cuesta de Barbacanes présente une structure de façade latericia (béton et briques) qui doit dater du premier tiers du XVIIIe siècle. D’importantes transformations ont été réalisées à l’intérieur en raison de l’état de délabrement de certains éléments. Du point de vue architectural, l’espace le plus intéressant est la dénommée “Panera”construite en 1773 par le maître d’oeuvre Martin de Bogas. Il s’agit d’une grande salle rectangulaire couverte d’une voûte en demi-berceau divisée en huit parties par de simples arcs doubleaux qui s’appuient sur des pilastres. La “Caja fuerte” ou arca (coffre-fort), réalisée en 1770 en pierre calcaire rouge avec une double porte, en bois et métal se situe au centre de la maison du majordome et sert de support central à la nouvelle structure de l’appartement de l’étage supérieur, construit en bois laminé.