Deux confréries s’unissent le Jeudi Saint pour faire défiler un total de cinq « pasos » (chars). Les sculptures sont de toute beauté et témoignent du riche patrimoine de la ville. La Confrérie du Santisimo  Cristo de la Misericordia et Nuestra Señora del Consuelo (Très Saint Christ de la Miséricorde et Notre Dame de la Consolation) sort en procession en fin d’après-midi depuis l’église de San Pedro. La statue de la Vierge attire spécialement l’attention en raison de la couleur vive de ses vêtements et de son char rénové. Le Santissimo Cristo de la Misericordia est une sculpture qui rappelle le style de Pedro de Mena et on l’attribue à quelque disciple établi dans la ville au XVIIe siècle. Elle représente le Christ crucifié en présence de Marie Madeleine, de Saint Jean et de la Vierge de la Miséricorde. Les deux trônes de la Confrérie de la Consolation défilent jusqu’à la Place de Santiago où se produit la « rencontre » avec la vénérable Confrérie des Servantes de la très Sainte Marie des Douleurs dont le siège se trouve à proximité de  iglesia de Belén. Les sculptures de cette confrérie sont au nombre de trois : le Seigneur attaché à la Colonne, le Seigneur tombé et la Vierge des Douleurs. A noter que cette dernière possède un important et intéressant trousseau processionnel d’orfévrerie et de broderies. Le dernier parcours de la procession consiste d’habitude à « courir la Vega », c’est-à-dire à grimper en courant les rues en pente qui conduisent aux  églises.