Comme chaque année au mois d’avril, le dernier samedi du mois, en fin d’après-midi commence une des célébrations les plus enracinées de la ville d’Antequera : le culte au “Santisimo Cristo de la Salud y de las Aguas”, patron de la ville. Ce même jour a lieu la “Bajada del Señor”, cérémonie qui consiste à déplacer le “Señor” de sa chapelle d’origine, située sur la nef latérale de l’église pour le placer au milieu de l’autel. A partir de ce jour, et jusqu’à la mi-mai, l’église de San Juan -enclavée dans le quartier qui porte le même nom- devient le centre de pélerinage de nombreux habitants d’Antequera qui rendent hommage à l’image du Christ ressuscité. Entre le 1er et le 18 mai, deux neuvaines sont célébrées en l’honneur du Seigneur, comme le veut un écrit rédigé il y a presque deux siècles. Les diverses corporations professionnelles et les associations de la ville se répartissent l’organisation des solennités religieuses.

Ce fut justement la Corporation de la laine, si importante à Antequera, en 1700, qui offrit la Croix au Seigneur. Le samedi qui suit le 18 mai, le Seigneur est sorti en procession dans les rues de la ville sur un trône abrité par un dais de style néogothique datant de la fin du XIXe siècle. Des milliers de fidèles de la région et d’autres villes se donnent rendez-vous et certains en profitent pour maintenir la tradition en tenant un cierge allumé tout au long de la procession.