alcazabaDans l’ensemble de la médina islamique ceint de murailles, on distinguait deux enceintes qui se différenciaient plus ou moins : la première, la Alcazaba qui courronnait le quartier arabe El Cerro et une deuxième rocade qui, en descendant depuis la Porte de la Villa, continuait vers le Postigo del Agua et la Porte de Malaga pour se réunir avec la Torre Blanca. La tour la plus importante de l’enceinte est celle del Homenaje. Son plan est angulaire. On accède à l’intérieur par une porte jalonnée de deux grands fûts de colonnes lisses et d’un linteau. Plusieurs pièces sont de plans rectangulaires et coiffées de voûtes en berceau. Sur cette tour s’est construit en 1582 un petit temple avec un clocher pour abriter la plus grande cloche de la ville. Reliée par un pan de mur à cette tour, se trouve la Torre Blanca qui surprend par la perfection technique de son appareillage en pierres.